Bio ou naturel ?

En voici une bonne question ! Comment savoir si le produit cosmétique que vous voulez acheter est Bio, ou naturel, ou si ce n'est pas le marketing de la marque qui vous induit en erreur ?



Aujourd'hui, il est difficile de ne pas faire l'amalgame entre un produit cosmétique naturel, pas naturel, bio, pas bio ou « quasiment » bio ! Que ce soit dans les magazines, à la télévision ou dans les boutiques de cosmétique, partout on nous parle « d'origine naturelle ». Mais qu'est-ce que cela signifie ? Pour le découvrir, je ne vais pas dénoncer toutes les marques qui font du « greenwashing » ( elles sont trop nombreuses ! ), mais il y a quelques points à connaître pour pouvoir les démasquer !

Les logos et les noms

Certaines marques ont une telle notoriété que nous ne prenons même plus la peine de regarder la composition des produits. D'autres portent un nom avec une connotation naturelle et d'autres encore, un logo est un arbre, une feuille, une abeille... Ne soyons pas dupe, et regardons attentivement les compositions !

Les packagings

Vous le connaissez tous, le produit avec un tube vert et un bouchon en bois ? De quoi vous inciter à croire qu'il est biologique. Le marketing de certaines marques connaît bien les couleurs qui nous inspirent la Nature. Alors ce n'est pas parce que le produit arbore de petites fleurs et des couleurs vertes que c'est produit naturel ou bio !

La mention « à base de... » 

Le fameux « à base pépin de raisin » ou « à base de pépin de raisin bio », mit en valeur sur le devant du produit. Dans ce cas, ce n'est pas parce que le produit contient du broya de pépin de raisin, que le reste de la composition est naturel ou bio. Regardez bien !

Les mentions « sans parabène », « sans huile minérale », etc

Depuis le scandale sur les effets du parabène, nous voyons beaucoup de produits avec la mention « sans parabène ». Nous pouvons nous poser plusieurs questions à ce sujet: Par quoi est-il remplacé ? Est-il moins nocif ? Il faut savoir que dans l'histoire de la cosmétique, le parabène avait pris la place d'un conservateur encore plus nocif, et déjà plusieurs cas d'allergies ont été recencés depuis l'apparition du substitut au parabène. Conclusion, « sans parabène », ce n'est pas nécessairement mieux (et toujours pas naturel ou bio !).
Pour ce qui est des autres mentions comme, « sans huile minérale », « sans PEG », je pense que c'est un bon moyen de « rassurer » le consommateur et de l'empêcher d'aller voir plus loin dans la composition du produit. C'est aussi un besoin de la marque de se justifier.

Les exemples suivants ne sont pas du « greenwashing », mais je me dois de les citer pour que vous puissiez vous faire votre propre opinion.

Les grands groupes

Il existe plusieurs marques certifiés biologiques derrières lesquels se cachent un grand groupe de cosmétique conventionnelle. Par exemple, Sanoflore fait partie du groupe l'Oréal et Melvita du groupe l'Occitane. J'ai un avis partagé sur ceux-là. Nous connaissons bien l'Oréal, et ils n'ont certainement pas racheté Sanoflore par conviction du bio ! Donc, on est tenté de les boycotter. Néanmoins, ce genre de marque bio bénéficie d'un laboratoire de recherches plus poussé avec des moyens plus importants. Ce qui nous donne des produits de haute qualité...

Les marques qui possèdent une gamme bio et une autre conventionnelle

Ceux-là rejoignent un peu les grands groupes., mais cette fois la marque se divise et crée une gamme uniquement biologique. Par exemple, Nuxe et Nuxe Bio. Ce dernier prône l'efficacité de la cosmétique bio. Alors pourquoi garder la gamme conventionnelle ?!

Un produit bio est naturel, mais un produit naturel n'est pas forcément bio. Vous me suivez ? Par exemple, une huile de carotte (produit naturel) n'est pas systématiquement issue de l'agriculture biologique (n'est donc pas bio). De même que, bien que sa composition soit 100% biologiques, un produit n'est pas forcement labellisé bio : il faut pour cela que la marque paye l'organisme de certification et que celui-ci accepte d'apposer son label sur le produit (pour plus d'informations, c'est ici !).
Pour résumer : un produit naturel n'est pas forcément biologique, un produit biologique n'est pas forcément labélisé, mais un produit labélisé bio est bio et naturel.

Alors ne nous décourageons pas. J'essaierai de vous guider du mieux que possible. Le meilleur moyen de ne pas se tromper est de préparer ses achats. Voici quelques astuces :
- Pour décortiquer la composition de vos produits rendez-vous sur : l'observatoire des cosmétiques et La vérité sur lescosmétiques.
- Pour trouver des bonnes marques bio certifiées ou non, rendez-vous sur les sites marchands spécialisés comme : Mademoiselle-bio, Slow Cosmétique, Doux Good, Mon Corner b, et d'autres...
- Si vous voulez uniquement du bio certifié, vous pouvez aller sur les sites des labels (ici), il y a toujours une rubrique avec les marques qu'ils certifient !

Mon conseil : Si vous avez un doute sur un produit, n'hésitez pas à poser des questions à la conseillère de vente et penchez-vous sur la composition du produit. Dans tous les cas, essayez d'aller dans des magasins spécialisés en cosmétique bio. Par exemple, l'enseigne Sephora propose des cosmétiques bio, mais je doute que la majeure partie des conseillères de ventes aient été sensibilisées sur la différence entre le "bio", le "conventionnel" et le "naturel".
Vous avez également l'agent conversationnel, c'est une petite fenêtre qui s'ouvre, après quelques minutes, sur un site. Cette conversation aura pour but de vous guider sur le site internet, de vous aider dans vos choix et de répondre à vos interrogations sur l'utilisation ou la composition d'un produit. Par exemple, sur le site Mademoiselle bio, une véritable conseillère/bio-esthéticienne vous répondra.

Amandine.