La coloration aux plantes

Aujourd'hui, j'ouvre un gros dossier : La coloration aux plantes. Je lis beaucoup de choses (plus ou moins vrais) sur Internet, il faut dire que le sujet hérite de mauvaises réputations. Ayant été formée par Charley (créateur du salon de coiffure bio « Biocoiff »), la marque Logona et la marque Khadi (spécialistes des colorations aux plantes) , je vais essayer d'être la plus précise et concise possible.



Ce dossier sera composé de trois articles :
Partie 1 : La coloration aux plantes.
Partie 2 : L'application de la coloration aux plantes.
Partie 3 : L'utilisation sur cheveux décolorés, colorés chimiquement ou gris.

La coloration aux plantes se présente, le plus souvent, sous forme de poudre. Ici je vous parlerai de la plus compliquée d'entre elles : La coloration à base d'henné et d'indigo. Ce mélange subtilement dosé est associé à d'autres plantes pour apporter du soin, de l'éclat ou même de la tenue. C'est la proportion d'henné et d'indigo qui colore le cheveu et rend le résultat plus ou moins foncé.
Vous pouvez trouver chaque plante broyée séparément et faire le mélange vous-même. Dans ce cas, les points suivants sont à prendre en compte : la nature de cheveux, elle peut être plus ou moins épaisse, abîmée, foncée, etc. L'histoire de vos cheveux : si vous avez fait des colorations chimiques, les produits que vous utilisez, sont des informations qui peuvent influencer le résultat de la coloration. En bref, ce n'est pas une science exacte, donc je vous conseille d'appliquer le protocole de soins à la lettre et de faire un test sur une mèche au préalable.

Les différences

Les colorations aux plantes :
- Le pigment fait comme une lasure autour du cheveu. Il gaine le cheveu et comble les brèches.
- En cas d'utilisation répétée, la lasure se densifie et les cheveux sont plus forts, plus brillants. La nuance sera plus opaque et le pigment tiendra plus longtemps !
Résultat : le cheveu est plus dense et plus brillant.

Les colorations chimiques :
- Le pigment rentre dans les écailles et modifie la couleur du cheveu.
- En cas d'utilisation répétée, les écailles se referment de moins en moins et le cheveu devient sensible aux shampoings, aux produits coiffants, à la chaleur (sèche-cheveux, lisseur...), aux frottement, etc.
Résultat : le cheveu s'use, devient sec, perd de sa brillance, se casse et se fourche.

Les choses à savoir

- Le temps de pose : ne pas laisser votre coloration posée toute la nuit ! Pour les colorations à base d'henné et d'indigo, le temps de pose varie entre 30 minutes et 2 heures MAXIMUM. Sinon la coloration risque de refroidir et les pigments de virer au bleu/vert !
- La chaleur : la température idéale est de 50°C.
Si l'eau est trop chaude, le pigment du henné va s'intensifier et la coloration aura des reflets rouges
Si l'eau est trop froide, le pigment du henné ne colore pas assez et la coloration aura des reflets bleu/vert.
- Les ajouts : dans l'idéal, ne mélangez votre poudre qu'avec de l'eau.
Si vous aimez mettre votre touche personnelle, vous pouvez ajouter en petite quantité du lait, du miel (peut réduire l'effet foncé de la coloration), du gel d'aloe vera sans ajout de vitamine C (idéal pour les cheveux secs, max 1/3 du liquide utilisé) ou du masque/après-shampoing bio.
Astuces : si la poudre contient de l'indigo, vous pouvez infuser 3 sachets de thé noir bio dans l'eau pour intensifier la couleur et la durabilité de la coloration. (3 sachets pour 200 ml d'eau)
Vous pouvez également ajouter une cuillère à café de sel : lui aussi prolongera l'effet de la coloration et la rendra plus imperméable au lavage.
- Les tâches : comme toute coloration, la coloration aux plantes peut tâcher la peau. Je vous conseille de mettre une crème grasse sur le contour du visage (type Coldcream). Elle peut aussi tâcher vos serviettes et vos draps !
Astuces : utiliser une serviette foncée spécifique pour la coloration, et éviter les draps et les houses d'oreiller blanc, surtout si vous venez de rincer votre couleur :-)
- Les cheveux propres : à l'opposé de la technique des colorations chimiques, la coloration végétale se fait sur des cheveux propres. Cela permet aux cheveux de se débarrasser de toutes les impuretés et produits (laques, gel, etc.), la couleur se fixera plus facilement.
- Le bol en céramique : pendant l'application de la coloration, il faut maintenir la mixture au chaud. La céramique conserve très bien la chaleur et retarde le refroidissement de la coloration.
Astuce : vous pouvez également mettre le bol dans un bain-marie. Idéal pour les débutants !

Maintenant que tout est dit, voici comment appliquer votre coloration aux plantes.

Des questions ? Laissez un commentaire !

Amandine.